Scroll to top

Quarto, n° 122

Institution et féminité

Quarto, n° 122 1

La féminité est le fil qui traverse ce numéro de Quarto. Cette question concerne les hommes et les femmes, non seulement au titre du rapport entre les sexes, mais aussi parce qu’il y a là une jouissance qui touche le corps de tout être parlant. Quarto en cerne les conséquences pour les femmes, pour les hommes, pour le rapport entre les sexes, pour la clinique analytique, comme pour l’expérience analytique et sa fin.
Ce numéro met aussi en tension la féminité avec un terme qui lui est absolument hétérogène : l’institution. La nature symbolique de l’institution fait ensemble, elle trace l’espace d’un tout unifiant. La logique féminine peut-elle y créer une ouverture et laisser place à la singularité ? Avec un dossier sur « Le réseau et l’exception », ce numéro de Quarto se penche ainsi sur différentes institutions : lieux de soin, prison…
Enfin, deux nouvelles séries s’ouvrent avec ce numéro, sur la clinique de la féminité, d’une part, et sur la passe comme expérience de la fin de l’analyse, d’autre part.

• Des contributions théoriques et cliniques, dont un texte de Jacques-Alain Miller, sur la féminité.

• Une série de textes élaborant la place de la psychanalyse dans les institutions de soins.
• Des commentaires rigoureux du texte « Position de l’inconscient » et de la question du parlêtre chez Jacques Lacan.
• Le dernier épisode d’un cours inédit sur la névrose obsessionnelle.